Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2018 2 10 /07 /juillet /2018 10:25
G7 de mai 2017, Taormina (Italie) - AP, A. Medichini

G7 de mai 2017, Taormina (Italie) - AP, A. Medichini

Ce blog n'est pas mort, malgré plusieurs mois d'inactivité qui ont pu susciter chez certains la conviction selon laquelle il avait été abandonné par son propriétaire - donc voué à rejoindre les centaines de pages Skyblog, MySpace et autres qui périclitent dans les limbes des Internets. Non non, il ne s'agissait que d'une pause liée à des quêtes bien trop prenantes.

Il faut désormais reprendre un rythme de croisière. Pour ce faire, je vous propose un dossier estival en plusieurs parties, destiné à redécouvrir quelques photos marquantes (drôles, affligeantes, préoccupantes, épiques...) des relations internationales 2000-2018, le tout brièvement commenté!

Pourquoi se contenter de cette période tout à fait limitée à l'échelle des relations internationales? Et bien... parce que sélectionner un nombre raisonnable de photos, parmi toutes celles qui ont été publiées au cours des deux dernières décennies est déjà une gageure. Mais aussi parce que, soyons honnêtes, j'ai la flemme... euh... je n'ai réellement commencé à m'intéresser aux relations internationales que dans les années 2000 à la faveur de mon entrée au lycée. 

Et puis zut, je n'ai pas à me justifier. C'est mon blog après tout.

G7, juin 2015 en Bavière (Allemagne) - AP, M. Kappeler

La première partie de ce dossier est consacrée aux sommets des G7, G8 et G20. Les photos utilisées sont, sauf contre-indication, issues de communiqués officiels ou dépêches AP, AFP, Reuters. Elles ne sont pas présentées dans un ordre chronologique.

G7 de juin 2015, Bavière (Allemagne) - Photo officielle

G7 de juin 2015, Bavière (Allemagne) - Photo officielle

Il est primordial que pendant et à l'issue de ces sommets internationaux, les gouvernements offrent l'image d'un front uni. En atteste cette photo champêtre prise dans les paysages verdoyants de la Bavière allemande. Ici, la chancelière Angela Markel, dont le pays accueille le sommet du G7 en 2015, ne semble pas estimer nécessaire de se prêter à l'exercice du "salut enthousiaste offert au monde", contrairement aux leaders (tous des hommes, à l'époque) qui l'entourent.

Les sujets abordés sont variés : la crise de l'ebola, le changement climatique, le commerce international... Une formule d'Angela Merkel effectuée à l'occasion d'une déclaration, interpelle : celle-ci affirme que les Etats du G7 doivent coopérer, non parce qu'ils le "veulent" mais parce qu'ils le "doivent".

Réunion des membres du G8 (2013), publiée par J.M. Barroso (alors président de la Commission européenne) sur son compte Twitter. L'image d'une concertation.

 

G20 de juillet 2017, Hambourg (Allemagne) - AFP, M. Tantussi / AP
G20 de juillet 2017, Hambourg (Allemagne) - AFP, M. Tantussi / AP

G20 de juillet 2017, Hambourg (Allemagne) - AFP, M. Tantussi / AP

Malheureusement, l'illusion d'un front uni ne convainc pas toujours. En 2017, alors qu'ils participe à son premier G20 en tant que président des Etats-Unis, Donald Trump refuse de porter le pin's officiel du G20 pourtant arboré par l'ensemble des autres leaders sur les photos de groupes. Scandale. Il préfère accrocher à sa veste le drapeau américain - tout un symbole. Rien de surprenant à vrai dire : le sommet a été marqué par des tensions entre les pays participants et les Etats-Unis, notamment sur la question climatique.

Photo prise par le service communication de la chancelière A. Merkel lors du G7 de juin 2018. D. Trump encore une fois seul contre tous?

 

G20 de juillet 2017, Hambourg (Allemagne) - AP, M. Kappeler

G20 de juillet 2017, Hambourg (Allemagne) - AP, M. Kappeler

Parfois, on ne comprend tout bonnement pas ce que font certaines personnes sur les photos officielles normalement réservées aux chefs d'Etats et de gouvernements (voire aux représentants d'organisations internationales). En juillet 2017, à Hambourg, la présence d'Ivanka Trump (la fille de...) à la table des discussions, en lieu et place de son père, a suscité l'incrédulité chez les observateurs des relations internationales. Il convient toutefois de préciser qu'elle était venue défendre un programme de soutien aux femmes entrepreneurs dans les pays en développement, en coopération avec la Banque mondiale.

En surinterprétant l'image ci-dessus, on pourrait presque déceler sur le visage de la chancelière Angela Merkel une pointe d'embarras. On considérera plus volontiers que son regard se tourne vers l'objectif d'un autre appareil photo.

G8 de juillet 2009, Aquila (Italie) - Reuters, T. Gentile

G8 de juillet 2009, Aquila (Italie) - Reuters, T. Gentile

Pour autant, cela ne signifie pas que les proches des chefs d'Etats et de gouvernements n'ont pas de rôle à jouer lors des sommets internationaux... ou ne sont pas observés par les médias. En 2009, alors que les conjointes des chefs d'Etats et de gouvernements se déplacent en groupe dans l'Aquila, région victime d'un tremblement de terre, Carla Bruni-Sarkozy est absente. Cette dernière a préféré effectuer la visite en solo, suscitant des réactions indisposées des médias.

AFP

Certains se rappelleront sans doute de la photo ci-dessus, prise lors du même sommet. Alors que le dirigeant italien Silvio Berlusconi l'examine rapidement des pieds à la tête au moment de leur rencontre, la Première Dame Michelle Obama lui oppose une poignée de main (alors que les autres couples présidentiels avaient eu droit à des accolades). Il faut dire que le Président du Conseil italien essaie péniblement, à l'époque, de se sortir d'un scandale impliquant des escort girls. Sa réputation est entachée par des dossiers brûlants...

G8 de juillet 2009, Aquila (Italie) - AFP

Parfois le malaise est encore plus palpable, comme lorsque cette photo de plusieurs leaders (dont Silvio Berlusconi et Nicolas Sarkozy) observant une femme penchée lors du G8 de l'Aquila, a été publiée en 2009. Il est difficile de savoir s'il s'agit simplement d'un problème de timing ou de regards mal placés.

G8 de juin 2013, Enniskillen (Irlande du N.) - Reuters / G20 de septembre 2016, Hangzhou (Chine) - AP, A. DruzhininG8 de juin 2013, Enniskillen (Irlande du N.) - Reuters / G20 de septembre 2016, Hangzhou (Chine) - AP, A. Druzhinin

G8 de juin 2013, Enniskillen (Irlande du N.) - Reuters / G20 de septembre 2016, Hangzhou (Chine) - AP, A. Druzhinin

Les photos de Vladimir Poutine et Barack Obama sont généralement savoureuses, surtout parce qu'elles semblent révéler des tensions qui ne sont parfois que le fruit de l'imagination de leur observateur. Ou pas.

Ces deux photos des chefs d'Etats russe et américain, prises respectivement lors du G8 de juin 2013 à Enniskillen (Irlande du Nord) et du G20 de septembre 2016 à Hangzhou (Chine), offrent alternativement l'image d'hommes n'ayant pas grand chose à se dire ou en franche opposition. Leur rencontre de 2016 était présentée comme la dernière chance pour Barack Obama de dégager une position commune avec son homologue russe sur la crise syrienne, avant la fin de son mandat.

G20 de novembre 2015, Antalya (Turquie) - Reuters, C. Oksuz

Les deux chefs d'Etats n'en étaient pas à leur coup d'essai, ayant déjà mené des discussions en huis clos sur la question syrienne en 2015 lors du G20 d'Antalya.

G20 de novembre 2014, Brisbane (Australie ) - AP/SIPA, A. Taylor
G20 de novembre 2014, Brisbane (Australie ) - AP/SIPA, A. Taylor
G20 de novembre 2014, Brisbane (Australie ) - AP/SIPA, A. Taylor

G20 de novembre 2014, Brisbane (Australie ) - AP/SIPA, A. Taylor

Tout est pourtant fait pour mettre les leaders dans les meilleures dispositions du monde. En 2014, lors du Sommet de Brisbane, le Premier ministre australien dégaine son arme secrète la plus mignonne : le koala femelle Jimbelung. Le marsupial a réussi à faire craquer (quelques minutes, hein) les hommes et femmes les plus puissants du monde et obtient aussi le titre d'animal le plus épique de la diplomatie internationale (décerné par ce blog).

Las, toutefois. Jimbelung a besoin de 20 heures de sommeil par jour, ce qui rend l'efficacité de la "diplomatie du koala" assez limitée.

G20 d'avril 2009, Londres - WPA Pool/Getty, K. Wigglesworth

A défaut de koala (loin de moi l'idée de faire une comparaison), on assiste parfois à des rencontres surprenantes, comme celle de la reine Elizabeth II avec une délégation de l'Arabie Saoudite, accueillie à Buckingham Palace en marge du sommet du G20 de Londres.

G8 de juin 2007, Heiligendamm (Allemagne) - Daily Mail
G8 de juin 2007, Heiligendamm (Allemagne) - Daily Mail

G8 de juin 2007, Heiligendamm (Allemagne) - Daily Mail

Les participants aux sommets internationaux partagent volontiers des moments de convivialité, notamment autour d'un apéritif rafraîchissant, comme tout être normalement constitué. On se souvient du demi de bière ingurgité par le président américain George W. Bush en compagnie d'Angela Merkel et de Tony Blair lors du G8 de 2007, lequel ne lui avait pas fait du bien. Le président avait du s'absenter quelques heures, ayant annoncé être "malade" (sans grande précision sur la nature du mal qui l'affectait).

George W. Bush s'était fait railler à l'époque, d'autant qu'une vidéo, désormais quasi introuvable, le montrait en train de faire déborder maladroitement la mousse de son verre au moment de se servir. Un signe d'amateurisme, selon les professionnels du houblon (et des relations internationales?).

G7 de juin 2015, visite au village bavarois de Krün (Allemagne) - Reuters

Cela étant, Barack Obama n'était pas non plus du genre à refuser une bière servie en marge des sommets internationaux - ici lors d'un évènement festif organisé dans un village bavarois.

G8 de mai 2012, Camp David (Etats-Unis) - Maison Blanche, P. Souza

C'est parfois grâce à l'amour du sport que se créent des moments de convivialité entre les participants aux sommets internationaux. Ici, une photo désormais célèbre de plusieurs membres du G8 observant ensemble la finale de la Ligue des Champions opposant... Chelsea au Bayern Munich. Quelques instants plus tard, le Premier ministre britannique David Cameron et la Chancelière allemande Angela Merkel s'accordent une accolade.

Enfin, on ne résiste pas au plaisir de rappeler grâce à la vidéo ci-dessus que la chancelière allemande Angela Markel n'a que moyennement goûté le massage non sollicité, prodigué par son homologue américain George W. Bush lors de la réunion du G8 de juillet 2006 à Saint-Pétersbourg (Russie). 

A dans quelques jours pour la suite de cet album photo!

N'hésitez pas à indiquer d'autres photos marquantes sur la page Facebook du blog et à partager cette publication.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Soyez Les Bienvenus!

  • : Le Droit international expliqué à Raoul
  • : Blog destiné aux juristes en droit international, à leurs proches et aux curieux. Si vous parvenez à faire comprendre la clause de la nation la plus favorisée à votre maman grâce à ce blog, son objectif sera atteint. Animé par Valère Ndior, professeur de droit public à l'Université de Bretagne occidentale.
  • Contact

DI et fictions

DI et Fictions

the godfather movie-10643

Partie Une

Partie Deux

Voyez aussi le projet de recherche de l'ULB Droit international et Cinéma et ses analyses de films et séries (dir. Olivier Corten et François Dubuisson).

Contributeurs

Contributeurs

Ont contribué à ce blog, en leur nom propre ou sous pseudonyme :

Anne de T.
Brejon, Aude
Dichotome
Dufour, Geneviève
Ecudor, Henri
Freddy
Jeanne
Jo'
L'Auvergnate
Latty, Franck
Lauranne
Mael

Marie
Maurel, Raphaël

Rios, Jacobo
Rochas, Sabrin
Rousseau, Nicolas
Sakay, Jarod
Sébastien
Steeve
Stocri
Sur, Serge
Thibault
Thomas
Valoche, Hervé

 

Merci à tous ces enseignants, étudiants et amis du droit international !